SITAR

SITAR INDIEN, XIX° siècle.

Modèle de petite taille, typique de l'époque.

Cinq cordes de jeu et deux cordes sympathiques.

Le corps, taillé dans une calebasse est peint d'une scène de chasse au tigre entourée de motifs floraux et surmontée de perroquets.

Le perroquet est dans la mythologie indienne le véhicule de Kâma, dieu de l'amour et du désir.

Le manche et la touche sont décorés de cartouches dans lesquelles sont représentés des personnages de haute caste, des danseuses et une musicienne.

La table est également décorée d'une scène animée de deux danseuses flanquées l'une et l'autre du perroquet symbolique gravé sur un motif en os.

 

Quelques frettes en laiton ont été remplacées d'après le modèle existant, ainsi que les chevilles.

Traces de fractures sur le fond.

 

Longueur totale: 117cm.

Largeur de la table: 22cm.

 

Bibliographie:

"The music and mudical instruments of Southern India and the Deccan" C.R. Day. (B.R. Publishing corporation, Delhi. 1891 / 1977)  pp. 117 - 121.

"Sitar and Sarod in the 18th and 19th centuries" Allyn Miner, (Motibal Banarsidass, Delhi 1997)

"Gloire des princes, louanges des dieux" Catalogue de l'exposition "Inde du Nord", cité de la musique, Paris, mars - juin 2003, pp. 192 - 213.