MANDORE

ITALIE, XVII-XVIIIème siècle.

Étiquette manuscrite sur le fond: "Francesco Pavolini ripari il coperchio... [illisible]... anno 1767".

Le corps est formé de neuf côtes en amourette bordées de filets d'ivoire se poursuivant au dos du manche.

La table en épicéa est ouverte par une rosace en parchemin découpé.

La touche est plaquée d'ébène et bordée d'un filet d'os.

Le cheviller est sculpté d'un feuillage doré tandis que la crosse représente un visage de grotesque également en bois doré.

Dix chevilles en buis.

La restauration a été effectuée par Daniel et Françoise Sinier de Ridder.

Provenance: Ancienne collection Charles Enel, Paris.