ARCHI-CISTRE

ARCHI-CISTRE, FRANCE XVII - XVIIIème siècle.

Le fond, composé de neuf côtes d'ébène séparées par des filets d'ivoire, provient d'un luth du XVIIème siècle.

Le réemploi d'instruments de grandes qualités, anciens ou démodés, était chose courante à l'époque, et certains luthiers s'en était fait une spécialitée. (Tel Charles Baton à Versailles pour ce qui concerne la fabrication des vielles à partir des luths ou des guitares qui ne se vendaient plus.)

La table en épicéa est décorée d'une rosace en parchemin découpé.

Le manche et le cheviller sont en érable verni noir.

Jeu principal formé de onze cordes: Trois basses et quatre chœurs.

Jeu de basses composé de cinq cordes.

Certaines parties telles que la rosace, le manche ou la forme du cheviller permettent d'attribuer le travail effectué au XVIIIème siècle à l'atelier de Renault et Châtelain, luthiers établis à Paris vers 1760.

Longueur: 108,7cm.

Largeur maxi: 25cm.

 

Provenance: Ancienne collection Renée-Luce Denis de Granddidier, Paris.